IHPE – RONDON Rodolfo

Rodolfo2012IHPE UMR 5244
Université de Perpignan via Domitia
52 Avenue Paul Alduy
F-66860 Perpignan Cedex
Tel +33(0)4-68-66-20-50
Fax +33(0)4-68-66-22-81
email: rodolfo.rondon.sallan@ifremer.fr
rond-GB
GRADE : Doctorant (CV  FrançaisAnglais)
ENCADRANTS : Caroline MONTAGNANI & Céline COSSEAU
EQUIPE MIMM
RESEAUX SOCIAUX SCIENTIFIQUES : (cliquer sur le logo)  ResearchGate
 SUJET DE THESE :
Effets trans-générationnels du Diuron sur le méthylome et le transcriptome de l’huître creuse Crassostrea gigas : Les modifications épigénétiques sont – elles à la base des altérations de l’expression de gènes ?
MOTS CLES :
Huître, Herbicide, Diuron, Transcriptome, Méthylome
PROJET DE THESE :
Mon projet de thèse est réalisé en partie dans le cadre d’un projet ANR intitulé GIMEPEC qui a pour objectif d’étudier le rôle que pourrait avoir la contamination chimique du milieu dans les épisodes de mortalités estivales de l’huître creuse Crassostrea gigas. Des résultats obtenus dans le cadre du projet GIMEPEC ont montré que la descendance de géniteurs exposés au Diuron présente des phénotypes différenciés de ceux de la descendance des géniteurs contrôles. Il existe deux composants qui expliqueraient cette différentiation phénotypique : Des modifications génétiques (changement de la fréquence d’allèles) ou des modifications épigénétiques. L’épigénétique peut être définie comme un ensemble de modifications réversibles et héritables du phénotype, et qui ne sont pas expliquées par des changements dans les séquences d’ADN. Les principaux porteurs de l’information épigénétique sont les méthylations de l’ADN, les modifications des histones, les ARN non codants et la localisation de l’ADN dans les noyaux. Des travaux précédents ont suggéré que la plupart de pesticides ont un effet sur l’épigénome des organismes, ce que renforcerait  l’hypothèse selon laquelle le Diuron pourrait agir sur l’épigénome de l’huître et provoquer les modifications phénotypiques observées. Sachant que l’huître C. gigas possède la machinerie de méthylation de l’ADN et que le génome entier est accessible pour cette espèce, il est désormais possible de réaliser une comparaison du méthylome des naissains issus de géniteurs exposés au Diuron et de naissains issus de géniteurs contrôles. Il a été démontré que la méthylation de l’ADN dans les exons est positivement corrélée avec l’expression de gènes chez C. gigas. Pour cette raison des modifications du méthylome pourraient provoquer des altérations du transcriptome. Dans ce contexte, les objectifs de ma thèse sont : 1) Déterminer quelles voies moléculaires sont affectées d’un point de vue transcriptomique chez les huîtres naissains issus de géniteurs exposés au Diuron, par un approche RNAseq ; 2) Etudier les effets trans-générationnels du Diuron sur le méthylome de l’huître Crassostrea gigas, par un approche BSseq ; 3) Rechercher l’existence d’une corrélation entre les résultats du méthylome et ceux du transcriptome.
DERNIERE PUBLICATION : lien